Sciences : Une Machine Capable de Lire les Pensées


842
1 Commentaire, 842 points

Communiquer par la pensée, c’est désormais possible. Des chercheurs de l’Université de Maastricht aux Pays-Bas viennent de dévoiler une machine capable de lire les pensées.

Fonctionnel et simple d’utilisation, ce dispositif permettrait de dicter des textes simplement par la pensée. Il est destiné en priorité aux personnes souffrant du syndrome d’enfermement et de paralysies sévères.

« L’objectif est de réaliser des diagnostics, mais surtout d’offrir rapidement aux patients un moyen de communication », explique Bettina Sorger, chercheuse en neurosciences.

De la science-fiction à la réalité

Cette invention pourrait rapidement trouver d’autres débouchées pour le grand public, selon ses auteurs. Les interactions personne-machine pourraient être alors bouleversées.

Comment ça fonctionne ?

Résonance magnétique et algorithmes

Dans le cerveau, chaque pensée engendre un déplacement de sang dans la matière grise. Ce dispositif analyse par résonance magnétique ces mouvements. À l’aide d’un algorithme, l’ordinateur interprète ces signaux en lettres de l’alphabet.

Images mentales

Avant de fonctionner, le dispositif nécessite de passer rapidement en revue chaque lettre de l’alphabet. La personne n’a alors qu’à penser à chaque lettre pour commencer à écrire.

Communication en temps réel

Selon les résultats de l’étude publiée par les chercheurs, leurs patients ont pu rapidement faire des phrases et communiquer en temps réel. Même si la méthode n’est pas encore aussi rapide que taper sur un clavier avec les doigts, c’est une avancée considérable dans le domaine.

Mind Reader

Source : Science Daily


Ça t’a plu ? Partage l’article avec tes amis!

842
1 Commentaire, 842 points

Qu’est ce que tu en penses ?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

Un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.