1944 : Apple contre IBM


814
814 points

Délivrer les utilisateurs du PC. Tel était le mot d’ordre d’Apple dans les années 80. Dans ce domaine, la publicité 1984 inspirée du roman de George Orwell avait marqué 90 millions de téléspectateurs lors du Super Bowl.  

Pour faire passer ses idées, Apple ne s’est pas contenté d’une simple capsule publicitaire comme on peut le voir dans 1944, une étrange vidéo d’Apple apparue sur YouTube, le 3 mai 2012. 

Atmosphère de Seconde Guerre Mondiale

Réalisé en 1984, ce court métrage humoristique raconte le combat militaire d’Apple contre l’empire IBM, dans une atmosphère de Seconde Guerre mondiale. Menées par le général Steve Jobs déguisé en Roosevelt, les troupes d’Apple avaient une mission : libérer les utilisateurs du PC en remplaçant leurs ordinateurs par des Macintosh 128k.

Coulisses de la guerre publicitaire

L’idée de 1944 était de Michael Markman, alors jeune créatif à l’agence Image Stream. Après la publication de ce document d’archives, jusqu’alors inconnu du grand public, M. Markman a choisi de dévoiler sur son blog les coulisses de cette étrange vidéo.

1944 était destiné à motiver les forces de ventes d’Apple. À l’époque, les responsables d’Apple comparaient l’arrivée du Mac à un débarquement. De son côté, IBM utilisait dans ses publicités l’image de Charlie Chaplin avec la moustache du film Le Dictateur.

Ces deux éléments en tête, l’idée leur est venue de relier 1944 avec 1984. Ravi, Steve Jobs s’est vu proposer d’incarner FDR, président des États-Unis durant la Seconde Guerre mondiale.

Sources : Michael Markman, Tuaw, Youtube


Ça t’a plu ? Partage l’article avec tes amis!

814
814 points

Qu’est ce que tu en penses ?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

Un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.