Affaire FBI : Apple réfute. Une application responsable ?

Michaël Monnier 6 septembre 2012 1
Affaire FBI : Apple réfute. Une application responsable ?

Qui pourrait être le responsable du vol des 12 millions de numéros d’identifications d’appareils Apple dévoilé par AntiSec ? Officiellement, pas Apple. Apple vient de réfuter toute collaboration avec le FBI.

« Le FBI n’a jamais réclamé ces informations à Apple, explique la porte parole d’Apple, Natalie Kerris. Nous n’avons jamais communiqué de telles informations à aucune organisation. De plus, nous nous apprêtons à bannir l’utilisation des numéros UDID pour identifier les appareils Apple. »

Le 3 septembre, le groupe d’activistes AntiSec affirmait avoir récupéré ces informations sur un ordinateur du FBI, accusait le FBI de surveiller les utilisateurs Apple et publiait le document partiel pour appuyer ses dires. Le 4 septembre, le FBI rejetait officiellement ces accusations par communiqué de presse.

Une Application Malveillante ?

Une application malveillante pourrait être à l’origine du vol des 12 millions de numéros d’identifications et informations personnelles des utilisateurs Apple. En effet, une application peut avoir accès aux UDID des utilisateurs. Plusieurs cas de vols d’informations par des applications iPhone ont été signalés ces dernières années. On se souvient des affaires Paper Toss, Talking Tom Kat et Pumkin Maker.

Selon AnonymousIRC, un groupe lié à AntiSec, une application pourrait être la source des fuites. Un message publié sur Twitter semble aller vers cette piste :

« Les utilisateurs Apple dont l’UDID est dans cette liste devrait comparer les applications qu’ils ont installés, propose AnonymousIRC. Un coupable commun pourrait être débusqué. »

AnonymousIRC - Message Twitter UDID

Sources : AllthingsD, AFP

Un commentaire »

Réagissez. Commentez ! »