Opération Québec : Anonymous s’oppose à la loi 78

Michaël Monnier 22 mai 2012 1
Opération Québec : Anonymous s’oppose à la loi 78

« Vous bafouez les droits des étudiants » : Anonymous Québec a lancé un avertissement au gouvernement du Québec dans une vidéo publiée sur YouTube le 19 mai 2012.

Dans cette capsule intitulée Opération Québec, le groupe d’activistes international dénonce la loi 78 et soutient les manifestations étudiantes au nom de la liberté d’expression. 

Appel au dialogue

La branche québécoise du groupe Anonymous appelle le gouvernement du Québec au dialogue : « nous vous demandons de laisser le peuple québécois dire ce qu’il souhaite vous faire entendre. »

Droits d’expression et de protestation

Anonymous prend position en faveur des étudiants en grève et soutient les manifestations. « Le peuple du Québec a le droit de protester contre l’augmentation démesurée des droits de scolarité. Les actions menées par les citoyens du Québec sont légitimes et justifiées, explique le communiqué de presse #opQuebec.»

Le gouvernement du Québec prévoit une hausse de 75 % des frais de scolarité dans le cadre du plan de financement des universités québécoises 2011-2017. L’augmentation s’étalera sur cinq ans à compter du trimestre d’automne 2012. Les frais de scolarité pour chaque étudiant seront majorés de 325 $ par année, soit 1625 dollars sur 5 ans.

Des milliers d’étudiants sont en grève depuis maintenant 100 jours pour protester contre cette hausse. Ils proposent un moratoire pour faire le point sur le financement des universités québécoises.

Reproches adressés au gouvernement du Québec

Dans son communiqué vidéo, Anonymous adresse de nombreux reproches au gouvernement du Québec. Pour le groupe d’activistes, la loi 78 est synonyme de répression.

« Le Gouvernement du Québec assassine le droit de manifester en adoptant une loi d’urgence visant à faire taire les manifestations contre la hausse des droits de scolarité, dénonce Anonymous Québec. »

Les conditions de manifestations et les sanctions mises en place le gouvernement font aussi partie des critiques.

« Vous bafouez les droits des étudiants, en interdisant de manifester près des universités, en interdisant le port d’un masque, en réprimant sévèrement et abusivement les organisateurs des manifestations, conclut Anonymous. »

Actions sur Internet

Après avoir lancé son ultimatum, le groupe d’activiste a revendiqué plusieurs opérations sur internet. Le lundi 21 mai, plusieurs sites internet du gouvernement ont été attaqués. Le site de la Sécurité publique du Québec est toujours inaccessible.

Vidéo Opération Québec des Anonymous

La loi spéciale 78

La loi spéciale 78 a été votée le 18 mai 2012 par le gouvernement libéral du premier ministre du Québec Jean Charest.

Elle demande entre autres aux organisateurs de manifestations de plus de 50 personnes dans un lieu public de fournir leur itinéraire à la police au moins huit heures à l’avance. En cas de contravention, la loi prévoit des amendes pouvant aller jusqu’à 125 000 dollars CAD. Enfin, la loi prévoit la suspension de la session dans les cégeps et universités en grève et la reprise des cours en août prochain.

L’adoption de la loi spéciale a soulevé de vives protestations des étudiants, de l’opposition politique ainsi que du Barreau du Québec.

«J’estime que ce projet de loi porte des atteintes aux droits constitutionnels et fondamentaux des citoyens, explique Louis Masson, Bâtonnier du Québec. L’ampleur de ces limitations aux libertés fondamentales n’est pas justifiée pour atteindre les objectifs du gouvernement. »

Anonymous

Anonymous est un groupe d’activistes constitué de plusieurs communautés d’internautes. Le collectif se caractérise par l’anonymat de ses membres, mais aussi par l’absence de chef. Le groupe Anonymous se présente généralement comme des défenseurs du droit à la liberté d’expression.

Ils entreprennent régulièrement des actions informatiques pour soutenir leurs causes. Les sites des sociétés PayPal, Visa et Mastercard ont été régulièrement bloqués par les Anonymous en 2010. Le groupe leur reprochait d’avoir cessé leur collaboration avec le site internet de WikiLeaks.

Source : Chaine Youtube Anonymous

Un commentaire »

Réagissez. Commentez ! »