Leap : la technologie de Minority Report pour 70 $

Michaël Monnier 21 mai 2012 0
Leap : la technologie de Minority Report pour 70 $

Cet hiver 2012, la science-fiction s’apprête à rejoindre la réalité. Comme dans Minority Report, deux mains se rapprochent d’un écran. Dix doigts font valser les fenêtres. Les gestes sont naturels. La précision semble magique.

La société Leap Motion vient de dévoiler Leap, le plus précis des périphériques de contrôle 3D par détection de mouvement au monde. Capable de détecter chaque doigt de la main, l’appareil serait 200 fois plus sensible que ceux de la concurrence. Disponible en précommande au prix de 69,99 dollars US, il sera livré dès cet hiver aux utilisateurs américain.

« Leap va révolutionner la façon dont les gens interagissent avec leurs appareils, confie Bill Warner, investisseur de la société Leap Motion. »

Leap : « Dites au revoir aux souris et claviers »

  • Petit boitier USB

Leap prend la forme d’un petit boitier de la taille d’un paquet de chewing-gum. Compatible Mac et Windows, il se branche aux ordinateurs en USB. Après une étape de configuration rapide, l’appareil pourrait être utilisé dans n’importe qu’elle application.

  • Un mètre cube d’air pour naviguer, dessiner, signer

Une fois en marche, Leap offrirait un espace de travail d’environ un mètre cube. Il suffirait alors de placer ses mains au-dessus de l’appareil pour facilement cliquer, saisir des objets, faire défiler des pages et réaliser d’autres actions comme des rotations et agrandissement d’images, cartes et environnements 3D.

« Avec Leap, il suffit d’utiliser ses deux mains et ses dix doigts pour interagir facilement avec environnement virtuel comme s’il était réel, explique Bill Warner.»

Leap a une précision d’un centième de millimètre, selon ses inventeurs. Il permettrait de dessiner ou de signer sur un document numérique à distance. Il serait possible d’utiliser un doigt ou n’importe quel petit bâtonnet comme un crayon à papier.

  • Du grand public aux professionnels

Leap s’adresse au grand public comme aux professionnels. Il offrirait la possibilité de naviguer sur les pages web et environnements 3D, de modeler et de manipuler des objets virtuels en 3D ou encore de jouer aux jeux vidéo.

La société Leap Motion souhaite développer des applications spécifiques pour l’imagerie médicale, les chirurgiens, les architectes, la robotique, le jeu vidéo et la formation par simulation.

  • Des ordinateurs aux voitures

Leap ne se limitera pas qu’aux ordinateurs. Le dispositif pourrait être adapté aux téléphones intelligents, tablettes, voitures et même aux réfrigérateurs, selon Michael Buckwald, cofondateur de Leap Motion.

  • Kits de développement Leap gratuits

Pour développer de nouvelles applications, Leap Motion fait appel aux développeurs. La société propose dès à présent des kits de développement gratuits.

Leap Motion : Mathématiques de pointe en Californie

Basée en Californie, Leap Motion a été crée en 2010 par David Holz et Michael Buckwald. Responsable de la partie technique, M. Holz a un doctorat en mathématiques et a été directeur de recherche à la NASA. Pour donner vie à leur projet, les deux amis d’enfance ont collecté 14,55 millions de dollar auprès d’investisseurs.

« Il existait un fossé entre ce qu’il était facile de faire dans la réalité et ce qui devenait très complexe en informatique, comme par exemple modeler un morceau d’argile et créer un objet virtuel en 3D, explique Michael Buckwald. C’est ce qui nous a inspiré pour créer Leap. »

Source : Leap Motion

Réagissez. Commentez ! »